24 C
New York
dimanche, juillet 3, 2022

Buy now

dimanche, juillet 3, 2022

Éolien en mer : tous les indicateurs sont au vert selon l’Observatoire des énergies de la mer

Alors que l’année 2020 marque le début du développement du parc offshore français, la construction des trois premiers parcs est l’origine d’un boom des investissements., démonstration du déploiement effectif de l’éolien en mer dans notre pays.

Plus de 4 800 emplois dans les énergies marines renouvelables en 2020 !

En 2020, les EMR ont généré plus de 4 800 emplois en France, précisément 4 859 emplois équivalent temps plein, dans une très large mesure chez les fournisseurs industriels.

L’année 2020 a notamment été marquée par le lancement des chantiers des deuxième et troisième parcs éoliens offshore français (Fécamp et Saint-Brieuc). 1,5 milliard d’euros ont été investis dans le secteur l’an dernier, c’est-à-dire trois fois plus que l’année précédente ; et le chiffre d’affaires des prestataires et fournisseurs a bondi de 173 %, à 883 millions d’euros.

« L’année 2020 marque un changement d’échelle pour la filière française, qui connaît un décollage grâce à la construction du premier parc français à Saint-Nazaire, et au lancement des chantiers de ceux de Fécamp et Saint-Brieuc », note Frédéric Moncany de Saint-Aignan, président du Cluster maritime français, à l’origine de l’Observatoire. Il souligne que « Beaucoup d’observateurs craignaient que le retard français dans les énergies marines renouvelables se traduise par des créations d’emplois hors de France. Ce n’est pas le cas. La majorité de la valeur et des emplois issus des projets français sont bien ancrés dans notre pays ».

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
3,377SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Latest Articles