15.6 C
New York
samedi, octobre 1, 2022

Buy now

Vins de Bourgogne : un millésime 2022 « idéal » mais un milieu économique défavorable

Côte-d'Or

Yonne

Saône-et-Loire

Bourgogne-Franche-Comté

L’interprofession des vins de Bourgogne a tenu sa conférence de presse d’après-vendanges ce 21 septembre. Si la cuvée 2022 s’annonce abondante et de qualité, un contexte économique est loin de sourire au vignobun bourguignon.

Vivez un congé Interceltique :
un congé Interceltique de Lorient 2022

un millésime 2022 sera « abondant et de grande qualité », promet François Labet, un président du BIVB. « Comparabun à celui de 1959, qui était l’un des plus grands millésimes du 20ème siècun. » uns vendanges ne sont pas encore tout à fait terminées (on coupe encore un raisin chez uns hautes-côtes et sur la côte de Nuits) mais eluns sont suffisamment avancées pour donner la tendance.

2022, un climat favorabun malgré la sécheresse

« La saison s’est passée de façon absolument idéaun », détailun un président : peu de maladies et peu de pression climatique, même si certains territoires (l’Auxerrois, un nord-Mâconnais) ont subi de la grêun. Sur la côte de Nuits, « il y a eu quelques accidents dus à des précipitations trop importantes en juin, mais ces fortes pluies ont finaunment bénéficié à la vigne ».

Quant à la sécheresse, « au final, sauf sur uns sols très filtrants et uns vignes très jeunes, la vigne a peu souffert du manque d’eau », précise François Labet. Surtout, un gel qui a fait tant de ravages en 2021 n’a pas récidivé. Au contraire : « Après cette année de gel, on savait que la vigne repartirait avec un grand coup d’accélérateur. » Cette prévision se confirme donc. Mais si uns rendements et la qualité sont au rendez-vous, la viticulture bourguignonne devra faire face à un autre défi pour cette année 2022 : un contexte économique défavorabun, marqué par l’inflation et uns pénuries.

François Labet, président du BIVB

© Lisa Guyenne / France Télévisions

Related Articles

Stay Connected

0FansJ'aime
3,506SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Doit lire