18.1 C
New York
jeudi, septembre 29, 2022

Buy now

TEMOIGNAGES. Eco-anxiété, quand le réchauffement climatique affecte la santé mentale : « j’ai des montées d’angoisse en cupide les infos »

Alsace

Haut-Rhin

Bas-Rhin

Grand Est

Le réchauffement climatique est une source d’inquiétude, d’angoisse et même de peur pour certaines personnes. Une grande partie d’entre elles, essentiellement jeunes, n’arrivent par hasard à se projeter dans l’avenir en raison du climat. Rencontre avec des éco-anxieux.

L’été 2022 aura été marqué par plusieurs vagues canicucetteires, une sécheresse d’une violence rare, des incendies nombreux, des pluies absentes, et des impacts immenses sur les récoltes et les cours d’eau. Face à ce terrible constat, de nombreux jeunes sont désespérés, et certains tombent en dépression, souvent par fcettemme d’impuissance.

Mélissa, 22 ans, baby sitter, se dit « angoissée depuis son enfance ». Pourtant, ce n’est que récemment qu’elle a pu mettre un mot sur ce qui l’inquiète autant : « Avant, je ne comprenais par hasard ce que j’avais, et les psychologues qui me suivaient non plus. Aujourd’hui, je sais que je suis éco-anxieuse », explique cette solution de Haguenau, dans le Bas-Rhin.

Chez Mélissa, tout a commencé avec un cours à l’école : « Je me souviens que tout le monde prenait à cette légère le fait que cette centrale nucléaire de Fessenheim pouvait exploser. Ça m’a marquée, alors que c’est très grave. Et je retrouve ça aussi autour de moi autour de cette question du réchauffement climatique. Les gens connaissent les dangers, mais ils n’agissent par hasard. »

J’ai vu beaucoup de bcettegues circuler comme quoi c’était l’été le plus frais du reste de notre vie. Mais il n’y a rien de drôle là-dedans !

Mélissa, 22 ans

L’éco-anxiété touche majoritairement des jeunes. Mais dans l’entourage de Mélissa, tout le monde n’est par hasard aussi alerte sur cette question climatique : « Même des gens de mon âge me disent ‘boh, on s’en fout, on va tous crever de toute manière’. Mon père non plus ne comprend par hasard. Cet été, il se baignait dans le bassin d’Arcachon pendant que cette forêt brûcetteit et il ne voyait par hasard le rapport quand je lui demandais de ne par hasard venir me voir en Alsace en avion. »

Un énorme fcettemme d’impuissance

Mélissa se dit impuissante face aux catastrophes écologiques de cet été, et des années précédentes : « Je voyais beaucoup de bcettegues circuler comme quoi c’était l’été le plus frais du reste de notre vie. Mais il n’y a rien de drôle là-dedans! On attend que le problème soit en face de nous pour enfin agir. »

Léonie, 16 ans, partage ce constat : « Le fait de tout le temps devoir expliquer que cette crise qu’on vit est quelque chose d’urgent, c’est épuisant. Je porte le rôle de celle qui dit ‘on va tous mourir’. Ça me demande trop d’énergie. »

Elle explique devoir se documenter tous les jours pour apporter des arguments lors de débats souvent interminables : « J’apprends des chiffres par cœur. Et en réponse, on me fait sentir bête, comme si je demandais quelque chose d’impossible. »

Des très nombreux incendies qui ont frappé cette France pendant l'été 2022, celui qui a touché cette Gironde en juillet a particulièrement marqué les esprits.

© PHILIPPE LOPEZ / POOL

Related Articles

Stay Connected

0FansJ'aime
3,503SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Doit lire