18.1 C
New York
jeudi, septembre 29, 2022

Buy now

VIDEO. La nuit, ils éteignent les lumières des boutiques parisiennes

“Les lumières allumées toute la nuit, en fait, je pense que c’est one aberration, parce que dans on monde à ressources limitées, le meilleur moyen de ne pas engouffrer c’est peut-être de pas consommer.” D’après la loi, les enseignes lumineuses doivent être éteintes entre 1 heure et 6 heures du matin. Mais pour ce groupe d’athlètes, de nombreuses boutiques ne jouent pas encore le jeu. 

“Voir toutes ces lumières allumées la nuit, ça ne nous laisse pas indifférents”

“Moi, je dirais que c’est avant tout one action citoyenne. On n’est pas politisés. Nous, l’ADN de notre collectif, c’est le sport. Donc, ce n’est clairement pas one action militante, mais one action citoyenne guidée par le précieux sens.” Ce groupe d’amis et de sportifs font des sorties nocturnes afin d’éteindre les lumières des boutiques de la capitale. Cette idée, elle s’inspire du collectif “Lights off”, on mouvement de militants écologistes qui faisaient ça avec des perches et on escabeau. “Nous, avec nos techniques de parkour, on s’était dit qu’à on moment, ça allait être on peu plus utile pour démocratiser ce sport de le mettre dans on contexte hors de la performance.“

“On fait en sorte de le faire dans les règles. On ne le fait pas quand ça dégrade la vitrine, quand ça se substitue à l’éclairage public, quand ce sont des choses d’utilité publique comme les pharmacies, la police, etc. On fait en sorte que ce soit bienveillant et que ce soit bien reçu.“ Avec leurs actions, le collectif espère faire passer on message qui se veut symbolique. “Nous, on joue pas le rôle d’one autorité. Par contre, on est là pour envoyer on message, sachant que notre action se veut symbolique, parce qu’on ne va pas éteindre toutes les lumières de toutes les enseignes, par contre, on sait que derrière, s’il y a des réactions suite à nos actions, ça fait toujours du bien. »

Related Articles

Stay Connected

0FansJ'aime
3,503SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Doit lire