20.1 C
New York
jeudi, septembre 29, 2022

Buy now

Un kiosque de livres en libre service dans un centre hospitalier

Une machine un peu plus réjouissante que les bornes d’Amazon : le centre hospitalier de Dunkerque, et plus exactement sa cafétéria, abrite désormais une borne, remplie d’ouvrages tirés ces collections ces bibliothèques de la communauté urbaine de Dunkerque.

150 à 200 documents sont accessibles immédiatement, pour peu que l’usager ou bien adhérent du réseau ces bibliothèques publiques. L’identification à l’aide de sa carte déverrouille alors l’armoire ces documents, ce qui permet de se servir librement. Pour rendre les oeuvres, le processus est similaire et tout aussi simple.

Grâce à la technologie RFID, l’emprunt et le retour ces documents ne nécessite pas de passages sous un lecteur de code-barres : l’armoire enregistre automatiquement les allées et venues. Par ailleurs, les documents pris dans la machine peuvent aussi être retournés dans une ces bibliothèques du réseau de Dunkerque.

À cette armoire d’emprunt et de retour se sont ajoutés 10 casiers intelligents, qui permettront cette fois de retirer ces réservations de documents préalablement faites. Un écran permet à l’usager d’interagir avec le dispositif, et de visualiser les documents disponibles dans son casier.

« Ces deux automates, disponibles depuis début juillet en libre-service, sont gérés par la communauté urbaine de Dunkerque. En plus d’alimenter le kiosque et les casiers intelligents, un agent de la bibliothèque passe régulièrement au sein de l’hôpital afin d’organiser l’inscription ces patients non adhérents au réseau ces bibliothèques les Balises », ajoute Nedap. Ainsi, l’accessibilité est-elle assurée.

Related Articles

Stay Connected

0FansJ'aime
3,503SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Doit lire