20.1 C
New York
jeudi, septembre 29, 2022

Buy now

Claire et Camille, les deux sœurs qui ont séduit internet grâce au zéro déchet et à une écologie du quotidien

Depuis 2014, Claire et Camille ont réussi à se créer 35.000 fans sur Instagram. Clairdutemps, qui n’était qu’un blog familial, a réussi à toucher une communauté proche des valeurs des deux sœurs qui prônent une écologie du quotidien qui se veut déculpabilisante.

« À l’origine, c’était juste un blog qui servait de journal intime, qu’on partageait avec la famille et les amis », raconte Camille, créatrice du blog Clairdutemps. Aujourd’hui, ils sont près de 35.000 à suivre Camille et sa soeur Claire sur Instagram. Une communauté de fidèles qui a bien grandi depuis la création du site internet, en 2014.

Les soeurs, qui vivent à Toulouse, ont connu le déclic en même temps, mais pas pour la même raison. Pour Camille, cela a été la naissance de sa fille : « Cela a été un tsunami quand elle est née. En tant que parent, ça fait forcément réflechir sur plein de choses, notamment sur l’alimentation », explique-t-elle. Sa soeur, elle, a été choquée par le gaspillage alimentaire, constaté lors de ses différents voyages professionnels.

Une écologie qui se veut déculpabilisante

Après ces prises de conscience, Camille et Claire décident donc en 2014 de se lancer, et de créer Clairdutemps. Un blog qui propose des conseils pour passer au zéro déchets, un an plus tard, elles créent le compte Instagram, qui connaît rapidement le succès : « Nous avons une communauté très fidèle, qui nous suit pour les valeurs que l’on dégage. Je pense aussi que c’est parce que nous donnons des conseils écologiques sans être culpabilisateurs », estime l’ancienne architecte.

Derrière toutes ces publications, une envie de sensibiliser à la cause climatique : « Oui il y a une urgence, après l’objectif ce n’est pas non plus de faire peur quand on parle d’écologie. Nous avons envie d’être bienveillantes avant tout, sans tomber dans la niaiserie ». Les blogueuses ont donc publié de moins en moins de conseils sur le zéro déchets, pour prôner une écologie du quotidien, parler d’empreinte carbone, de dropshiping, de greenwashing.

« Nous ne sommes pas des troglodytes »

Les réseaux sociaux sont aussi le moyen d’atteindre un public différent : « Instagram permet de montrer que nous ne sommes pas des troglodytes, qui vivons dans un champ couvert de laine. Les actions que nous faisons sont accessibles à tous », précise Camille. Mais la blogueuse ne se limite pas aux réseaux sociaux en proposant des conférences, ateliers, ou des interventions dans des entreprises et des écoles.

« Les réseaux sociaux, ce sont juste une branche de l’action, ça ne fait pas tout », poursuit-elle.

Si Claire est aujourd’hui salariée et consacre un peu moins de temps à Clairdutemps, Camille a définitivement quitté son métier d’architecte pour se consacrer pleinement au blog. Entre les conférences, les ateliers et les partenariats avec des marques engagées, Camille arrive presque à générer des revenus suffisants pour vivre, et estime que ce sera le cas l’année prochaine. Elle prévoit de relancer ses ateliers pédagogiques après l’été.

Related Articles

Stay Connected

0FansJ'aime
3,503SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Doit lire