22.8 C
New York
mardi, septembre 27, 2022

Buy now

Les meilleurs vins rosés des grands patrons

De nombreux chefs d’entreprises investissent dans des domaines viticoles de Provence. Notre sélection des meilleures bouteilles.

***Château de Berne Grande Cuvée 2020/Côtes-de-Provence (bio)

Château de Berne Grande Cuvée 2020/Côtes-de-provence (bio)

– (c) SDP

Le self made man britannique Mark Dixon est à la tête de deux empires : le groupe IWG (ex Regus), qu’il a créé au début des années 1990, et les Vignobles de Berne. Fort de plus de 3 100 espaces de travail partagé, le leader mondial du coworking a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de quelque 3 milliards d’euros. Plus modeste, mais la plus grande fierté de l’ancien vendeur de sandwich, les quatre domaines viticoles du Var – un millier hectares, dont 309 de vignes -, fondent leur développement sur l’oetourisme de luxe, comme le Relais et Châteaux de Berne l’illustre. Charnu, complexe ce rosé de gastronomie libère de belles notes d’agrumes (pomelo, mandarine) et de pêche de vigne. 22 € 

***Domaine de Toasc Tramontane 2019/Bellet (bio)

Domaine de Toasc Tramontane 2019/Bellet (bio)

– (c) SDP

Daniel Derichebourg, le très discret patron du groupe international de services aux entreprises et aux collectivités qui porte son nom (2,5 milliards de chiffre d’affaires en 2019), a acheté voilà deux ans ce domaine de l’AOC bellet, petit vignoble sur les hauteurs de Nice. Cette appellation confidentielle (50 hectares) se révèle la seule entièrement plantée dans une grande ville de France. L’industriel avait acquis, deux ans plus tôt, le voisin mythique Château de Crémat (qui ne produit pas de rosé), un étonnant palais médiéval qu’il a entièrement rénové en un temps record. Le rosé de Toasc exhale de subtiles notes de violette, de rose et légèrement iodées, typiques du braquet, un cépage autochtone. 20 € 

***Baulieu 2020/Coteaux-d’Aix-en-Provence

Baulieu 2020/Coteaux-d’Aix-en-Provence

– (c) SDP

Pierre Guénant, humaniste de la treille et mécène talentueux a parfaitement restaurée cette villa au style Renaissance provençale. Au milieu du vaste vignoble, l’ancien patron du leader européen de la distribution automobile GPA a isolé quatre parcelles très qualitatives – un clos de 12 hectares plantés au coeur du cratère éteint de Beaulieu -, qui donnent des rouges et des blancs superbes. Nouveauté, le premier rosé du domaine s’affiche très pâle et offre de belles fragrances de géranium et de violette. 15,50 € 

Offre limitée. 2 mois pour 1€ sans engagement

LIRE AUSSI >> Ces domaines de vins rosés qui ont séduit les grands patrons 

***Château Saint-Maur L’Excellence 2020/Côtes-de-Provence

Château Saint-Maur L’Excellence 2020/Côtes-de-Provence

– (c) SDP

C’est à son gendre Marc Monrose que l’industriel de la confection Roger Zannier a confié la direction de ses vignobles. Sous l’impulsion de celui-ci, depuis dix ans, cette propriété de la presqu’île de Saint-Tropez a recouvré son rang de cru classé de Provence. Le résultat des efforts et des investissements réalisés éclate désormais aussi bien au nez – fines notes exotiques de mangue, de pêche de vigne et d’agrumes -, qu’en bouche, où puissance et élégance se conjuguent avec une finale saline bien agréable. 25 € 

**Domaine d’Eole 2020/Coteaux-d’Aix-en-Provence (bio)

Domaine d’Eole 2020/Coteaux-d’Aix-en-Provence (bio)

– (c) SDP

Le Grenoblois Marc Rebouah a acheté en 2018 cette propriété d’Eygalières, au coeur des Alpilles, après avoir cédé l’entreprise familiale Tessi, leader français des services de gestion des flux documentaires et de paiement. Un vin aux beaux reflets pétales de rose et aux gourmandes notes de melon et pêche jaune. 13 € 

LIRE AUSSI >> Le rosé, un vin haute couture 

**Domaine de la Navicelle 2020/Côtes-de-Provence (bio)

Domaine de la Navicelle 2020/Côtes-de-provence (bio)

– (c) SDP

Cette jolie propriété appartient à la famille Kamprad depuis 1992, les fondateurs d’Ikea. Conduits en biodynamie, les 21 hectares courent entre Toulon et Hyères, à quelques encablures de la Grande Bleue. Naguère plutôt producteur de rouges (excellents), le domaine livre désormais d’élégants rosés, tels ce vin formidable aux douces saveurs de fruits frais (brugnon). 15 € 

**Château de Sannes 1603 2020/Luberon (bio)

Château de Sannes 1603 Rosé 2020/Luberon (bio)

– (c) SDP

Ce vignoble de trente hectares (classé bio en 2020) se niche au sein d’un paradis peuplé d’oliviers, de lavandes, de chênes truffiers, de ruches, d’une allée de platanes séculaires et de somptueux jardins à la française, sans oublier une ravissante gentilhommière du XVIIe siècle… Il n’en fallait pas plus pour que Pierre Gattaz, alors « patron des patrons », à la tête du Medef, s’entiche de cet écosystème harmonieux, au sud du Luberon. L’industriel reconnu, comme PDG de Radiall – leader mondial de composants électroniques d’interconnexion -, toujours président de Business Europe (lobby patronal européen), a suivi plus de 300 heures d’oenologie pour devenir un néovigneron éclairé. Dotée d’une belle fraîcheur citronnée, cette cuvée réjouissante persiste dans les notes d’agrumes une fois en bouche. 12 € 

**Bastide de Blacailloux Joio 2020/Coteaux-varois-en-Provence (bio)

Bastide de Blacailloux Joio 2020/Coteaux-varois-en-Provence (bio)

– (c) SDP

PDG à la ville, à la tête de la société d’assurance de risques d’entreprises Albingia (256 millions de chiffre d’affaires en 2019), Bruno Chamoin est aussi vigneron aux champs, au coeur du Parc naturel de la Sainte- Baume. Il y cultive les 40 hectares de vignes du domaine familial en agriculture biologique : « Un devoir pour nos enfants. ». Ses vins sont aussi empreints du respect du terroir, comme ce rosé à la robe lumineuse et plein de fruits (groseille, fraise des bois, pamplemousse). 10 € 

**Charlotte By La Madrague 2020/Côtes-de-Provence (bio)

Charlotte By La Madrague 2020/Côtes-de-provence (bio)

– (c) SDP

L’application L’Express

Pour suivre l’analyse et le décryptage où que vous soyez

Télécharger l’app

Jean-Marie Zodo et son entreprise familiale GGP comptent dans la distribution automobile en France. C’est donc sur les chapeaux de roue qu’est lancé dans la viticulture, en 2007, sur la presqu’île de Saint-Tropez. L’homme d’affaires n’a depuis pas lésiné sur les investissements pour ce joyau provençal, qu’il espère bien mener au sommet de l’excellence. Vive et pleine de fraîcheur, la cuvée Charlotte fait preuve d’un fruité éclatant. 16,10 € 

Related Articles

Stay Connected

0FansJ'aime
3,502SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Doit lire