15.6 C
New York
samedi, octobre 1, 2022

Buy now

à Arras, de nombreux dégâts à la suite d’un violent orage

D’importantes quantités d’eau sont tombées à Arras mardi 30 juin dans l’après-midi, occasionnant des dégâts dans plusieurs habitations et commerces. Certaines personnes ont été relogées et des commerçants ont dû fermer boutique.

Après le Touquet dimanche 27 juin, la ville d’Arras a subi mardi 29 juin la chute de trombes d’eau. Il est quasiment tombé en 24h ce qui tombe habituellement sur le mois. A 6h30 du matin, mercredi 30 juin, les pompiers totalisaient 58 interventions sur l’ensemble de la ville à cause des inondations.

À ce sujet, la rédaction vous recommande

Et notamment au salon de coiffure Franck Provost, situé dans la vieille ville, qui a dû fermer provisoirement après l’épisode pluvieux de mardi. « Nous sommes au rez-de-chaussée d’un immeuble de trois étages et l’eau est arrivée par le plafond via le duplex au-dessus de nous », témoigne Carine Sagot, la gérante. Vers 16h, alors que des clients étaient en train d’être coiffés, elle a dû prendre la décision de fermer la boutique et d’appeler les pompiers à cause de la trop grande quantité d’eau qui coulait du plafond (voir vidéo). « Nous espérons qu’il n’y a pas de dommages. Nous attendons les experts, nous ne savons pas encore s’il va falloir faire des réparations ou si nous allons pouvoir réouvrir rapidement », s’inquiète-t-elle. 

durée de la vidéo: 01 min 17

Inondations

©Carine Sagot

Dans le secteur de #Meaulens à #Arras les fortes pluies ont engendré de nombreux dégâts. Sur place des équipes de la CUA ont procédé à des relogements et identifiés les propriétaires des voitures inondées. Restez prudent pic.twitter.com/9w8nFDEXvy

— Com. Urbaine Arras (@GrandArras) June 29, 2021

Plusieurs habitations ont également été touchées par les eaux. Rue du bloc, une famille de cinq personnes a dû être relogée. Même chose place Saint-Etienne après la chute d’un plafond de 10m2 dans une chambre, selon les pompiers du Pas-de-Calais. D’autres maisons, appartements ou caves ont également été envahis par les eaux, notamment dans le quartier du Crinchon et les pompiers sont intervenus pour pomper l’eau. Ce mercredi 30 juin au matin, les dernières interventions se poursuivaient. 

Le mois de juin a été pluvieux dans la région des Hauts-de-France. Le cumul moyen de ces trente derniers jours est largement supérieur aux normales pusiqu’il est tombé plus d’une fois et demie le total habituel. Sur les 50 dernières années, il n’y a que les années 1971, 1997 et 2007 qui peuvent rivaliser. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets

Related Articles

Stay Connected

0FansJ'aime
3,506SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Doit lire