19.3 C
New York
lundi, juillet 4, 2022

Buy now

lundi, juillet 4, 2022

Séries-documentaires : aux frontières du réel

De Cosmos à Tiger King, les docu-séries connaissent un succès retentissant, en pliant la réalité aux codes de la fiction. Sélection.

L’adage selon lequel « la réalité dépasse la fiction » aura rarement semblé aussi juste que ces douze derniers mois. Tandis que notre quotidien imite les clichés du film catastrophe, notre consommation d’images nous porte de plus en plus vers le spectacle du réel. D’où l’abondance et le succès, en 2020, des documentaires, de City Hall de Frederick Wisema à Petite fille de Sébastien Lifshitz (1,4 million de spectateurs sur Arte). Ceux-ci font même de l’ombre aux fictions, avec le carton, sur Netflix, de Tiger King, un true crime dans un parc animalier, ou de The Last Dance, l’épopée des Bulls de Michael Jordan. Un changement d’échelle lié à la stratégie du géant américain, reprise par la concurrence : soumettre la vraie vie aux codes du feuilleton. Les procès se changent en drames, les exposés scientifiques disposent de budgets hollywoodiens, et les héros existent ­ on les a rencontrés. Avec pour écueil celui de la standardisation… à laquelle échappent ces cinq mini-séries. 

Wild Wild Country (Netflix)

En 1981, les habitants d’Antelope, minuscule bourgade de l’Oregon, voient débarquer sur leurs terres des milliers d’individus venus fonder une ville utopique à la gloire du gourou indien Bhagwan Shree Rajneesh. Le choc des cultures se change en guerre d’usure… Sujet fou, témoins de premier plan, archives d’époque, flux d’intrigues et de machinations : la turbine Netflix tourne à plein régime. Avec une qualité plus rare : un vrai recul journalistique, loin du sensationnalisme souvent réservé aux phénomènes sectaires. 

https://consent.youtube.com/ml?continue=https://www.youtube.com/watch?v%3DhBLS_OM6Puk&gl=FR&hl=en-GB&pc=yt&uxe=23983172&src=1 

The Last Narc (Amazon)

La Reine du Sud, El Chapo, Ozark, Narcos : Mexico, Breaking Bad : la réalité des cartels mexicains fournit une matière à fiction inépuisable. Mais à force de romancer l’innommable, on finit par y être insensible. C’est là qu’intervient The Last Narc, enquête sur l’assassinat, en 1985, d’un agent infiltré de la DEA (l’agence fédérale américaine de lutte contre les drogues). Construit autour d’entretiens avec les protagonistes, le film restitue en détail les mécanismes de la terreur, des bas-fonds aux sommets de l’Etat. Glaçant. 

https://consent.youtube.com/ml?continue=https://www.youtube.com/watch?v%3DgWdLTZNUYrs&gl=FR&hl=en-GB&pc=yt&uxe=23983172&src=1 

Sunderland : envers et contre tous (Netflix)

Relégué en deuxième division en 2017, le club de football de Sunderland, au nord-est de l’Angleterre, est sûr de conjurer le sort. Les réalisateurs aussi, venus faire le plein d’images lyriques et documenter son retour en grâce. Au lieu de ça, l’équipe décline inlassablement, un peu comme sa ville, autrefois plus grand port industriel du pays, aujourd’hui minée par le chômage. Ce sera donc une tragédie, mais aussi ­ surtout ­ l’histoire d’une passion collective que rien ne peut abattre. Ni l’argent qui fait tourner le football, ni les mauvais choix, ni la malchance. Quand Sunderland perd, le sport est victorieux. 

https://consent.youtube.com/ml?continue=https://www.youtube.com/watch?v%3DtIqatfxGB0M&gl=FR&hl=en-GB&pc=yt&uxe=23983172&src=1 

Dix ans avec Hayao Miyazaki (NHK World)

Qu’est-ce qui fait tourner la machine à rêves du producteur de films d’animation japonais ? De 2006 à 2013, entre Ponyo sur la falaise et Le vent se lève, le réalisateur Kaku Arakawa a emboîté le pas véloce du maître, au travail comme dans l’intimité, sans tabou ni complaisance. On le voit terroriser ses équipes, juger cruellement son fils Gorô (réalisateur de La Colline aux coquelicots), tout comme on partage ses joies, ses doutes, son obsession perfectionniste, ses intuitions de visionnaire. Disponible gratuitement sur le site de NHK World, cette mini-série est un document unique sur les ressorts du génie. 

https://consent.youtube.com/ml?continue=https://www.youtube.com/watch?v%3DHhWZvJr3R5s&gl=FR&hl=en-GB&pc=yt&uxe=23983172&src=1 

 

13 novembre : Fluctuat Nec Mergitur (Netflix)

De Grégory à Chambre 2806 : l’affaire DSK, les (rares) docu-séries françaises tendent à sombrer du mauvais côté de la force Netflix : goût du glauque et forme générique. L’exception, c’est ce retour sur les attentats du 13-Novembre, opéré par les frères Jules et Gédéon Naudet, deux Français relocalisés à New York. Ce recul leur permet de conserver une pudeur bienvenue (les interviews de rescapés dans un studio aménagé comme une zone protégée), tout en restituant l’horreur des événements et la résilience d’une population « battue par les flots, mais qui ne sombre pas ». Dur, mais juste. 

L’application L’Express

Pour suivre l’analyse et le décryptage où que vous soyez

Télécharger l’app

https://consent.youtube.com/ml?continue=https://www.youtube.com/watch?v%3DeNC4903jO3I&gl=FR&hl=en-GB&pc=yt&uxe=23983172&src=1 

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
3,377SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Latest Articles