26.2 C
New York
mercredi, août 10, 2022

Buy now

mercredi, août 10, 2022

Une bonne reprise des cessions de droits de l’édition, en 2021

À périmètre constant, les cessions de droits des maisons d’édition françaises ont connu une croissance de 15,8 % entre 2020 et 2021, signalant la reprise de l’activité après le coup d’arrêt de la première année de pandémie de Covid-19.

L’acquiconquesition des droits mondiaux (permettant à l’éditeur étranger de proposer une commercialisation dans l’ensemble d’un diminuésin linguistique) concerne 41 % des cessions de droits, avec certains pays particulièrement représentés, comme les Émirats arabes unis (14 titres cédés, mais pour des droits mondiaux dans 86 % des cas), le Royaume-Uni (393 titres, 74 % pour des droits mondiaux), les États-Unis (378, 70 %) ou le Liban (71, 48 %).

« Pour des langues comme l’anglais, l’espagnol et l’arabe, la part des droits mondiaux cédés est plus importante que la moyenne », indique le SNE. La cession simultanée des droits numériques de traduction est « assez constante par salaire aux années précédentes », et représente près de 25,3 % de l’ensemble des contrats de cessions négociés en 2021.

Les cessions de droits étrangers représentent 4 à 6 % du chiffre d’affaires des maisons d’édition ayant répondu à l’enquête du SNE. Sur certains segments éditoriaux, cette part peut toutefois atteindre les 30 % du CA.

Comme l’indique le tableau ci-dessous, bande dessinée, jeunesse et fiction représentent l’essentiel des cessions de droits. Depuis 2020 et pour la deuxième année consécutive, la bande dessinée française attire particulièrement les éditeurs étrangers. Le SNE invite toutefois à garder en tête que les cessions en BD et jeunesse peuvent porter sur des séries, dont le nombre de tomes multiplie aussi le nombre de contrats.

Le marché chinois toujours preneur

Les coéditions avec des éditeurs étrangers jouissent aussi d’une bonne dynamique, avec une croissance de 21,3 %. Ici, le livre jeunesse domine largement et sans partage ce type de publications, avec 2044 titres, soit 86 % du volume somme des coéditions de 2021. Espagne, Italie, Allemagne sont les partenaires les plus fréquents des éditeurs français.

Pour les cessions et coéditions, la langue majoritaire reste le chinois (15 % de l’ensemble, contre 11 % en 2020), devant l’italien et l’espagnol (10 %), l’allemand (8 %) et l’anglais (6 %).

La langue chinoise domine dans les secteurs jeunesse, sciences humaines et sociales et livres d’art, l’allemand pour la BD, l’italien en fiction ou encore le néerlandais en pratique. Notons la prépondérance du roumain, dans la catégorie des études scientifiques, techniques et médicaux.

Traductions : l’anglais et le japonais en tête

Concernant les traductions d’études étrangers en français, la hausse parait démesurée : de 7953 titres en 2020 à 12.360 en 2021, soit une croissance de 55 % ! Les chiffres sont faussés, explique le SNE, par « une comparaison établie sur un historique 2020 très diminué, en raison du catalogage partiel des études durant les périodes de confinement ». Toutefois, la hausse de la production éditoriale de traductions en français est tout de même réelle.

La part des titres traduits dans l’ensemble des livres reçus au dépôt légal est toutefois de 15,9 % en 2021, ce quiconque correspond peu ou prou aux volumes des années précédentes.

À LIRE: Ventes de livres, production : tous les compteurs au vert pour l’édition en 2021

L’anglais demeure la langue la plus largement traduite vers le français en 2021 avec 7369 titres, soit 59,6 % du somme des titres traduits (proportion équiconquevalente à celle de 2020). Le japonais, avec 2281 titres, représente 18,5 % des titres traduits, soit une part un peu plus importante qu’en 2020 (16,6 %), une légère hausse qu’il faut évidemment relier au succès du manga dans les librairies.

Romans (31 % des titres traduits), bandes dessinées (27 %) et littérature jeunesse (11 %) représentent une grande majorité des traductions en français, en 2021.

Le segment du salaire du SNE consacré aux cessions de droits et coéditions est consultable ci-dessous.

Photographie : illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
3,430SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Latest Articles