28.7 C
New York
lundi, juillet 4, 2022

Buy now

lundi, juillet 4, 2022

États-Unis : la riposte s’organise face à une censure qui vise les librairies

Le 18 mai dernier, Tim Anderson, avocat républicain, a déclaré avoir intenté une action en justice au nom de son client, Tommy Altman, un ancien militaire convoitant un siège au Congrès pour la Virginie. Visant deux romans figurant parmi les meilleures ventes de 2021 aux États-Unis, il demande à ce que ces ouvrages, qu’il considère « obscènes », ne puissent plus être achetés chez Barnes & Noble par des mineurs sans le consentement de à eux parents. Les livres visés sont Gender Queer, de la dessinatrice Maia Kobabe (Genre Queer, traduit en France par Anne-Charlotte Husson) et A Court of Mist and Fury de Sarah J. Maas (Un palais d’épines et de roses, traduit en France par Anne-Judith Descombey). 

C’est d’abord avec une pétition que l’avocat, délégué républicain, a commencé son action : il affirme que les ouvrages présentent « un contenu obscène » inapproprié pour les mineurs. chez Genre Queer, publié le 28 mai 2019, Maia Kobabe retrace son chemin vers l’identification en tant que personne non binaire et asexuelle ; ces thématiques, très critiquées par les députés et politiques républicains, ont fait de l’ouvrage l’un des plus censurés du pays. 

Une des pages de l’ouvrage Gender Queer, de Maria Kobabe, présentant la différence d’approche de l’éducation sexuelle à l’école. 

Pour Un palais d’épines et de roses, publié le 3 mai 2016, la justification est un peu plus alambiquée : il s’agit d’une histoire fantastique, inspirée de La Belle et la Bête, typique du genre young adult. L’ouvrage présenterait toutefois des scènes de sexe « explicites », laquelle justifient, pour Tim Anderson, une interdiction pure et simple de la vente aux mineurs. 

À LIRE: Aux États-Unis, “un nombre sans précédent” de tentatives de censure

Peu après cette pétition, la juge de la Cour de circuit de Virginia Beach, Pamela Baskervill, a déclaré, chez le sens de l’avocat, qu’il y avait une réparation légitime de penser que ces livres sont « assez obscènes pour ne pas être vendus sans restriction par des mineurs ». Ni une ni deux, les deux comparses républicains profitent de l’occasion pour demander au tribunal des ordonnances restrictives, empêchant Barnes & Noble de vendre les ouvrages aux mineurs. Ces dernières restrictions permettraient également l’interdiction de la distribution, chez les écoles publiques et bibliothèques, de Genre Queer et d’Un palais d’épines et de roses. 

Tommy Altman a d’ailà eux justifié ces actions durant sa campagne pour le Congrès, précisant, comme le font régulièrement les politiques à l’origine de censure, que cela permettrait simplement aux parents d’exercer leur droit parental, sans aucune autre motivation d’interdiction. 

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
3,375SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Latest Articles