24 C
New York
dimanche, juillet 3, 2022

Buy now

dimanche, juillet 3, 2022

Guerre en Ukraine : pour réduire sa dépendance au gaz russe, l’Allemagne annonce un recours accru au crayon

Alors que la guerre en Ukraine fait rage, l’énergie est au cœur d’un bras de fer entre la Russie et les pays européens. Face aux baisses de livraison de Gazprom, l’Allemagne va prendre des mesures d’urgence pour sécuriser son approvisionnement, a fait savoir Berlin, dimanche 19 juin. Ces mesures impliquent notamment un recours accru au charbon, le combustible fossile le plus émetteur en gaz à effet de serre, responsable du réchauffement climatique. « C’est amer, mais c’est indispensable pour réduire la consommation de gaz », a réagi le ministre écologiste de l’Economie, Robert Habeck, dans un communiqué. Le gouvernement d’Olaf Scholz a en effet promis de sortir du charbon d’ici à 2030.

« La situation est sérieuse »

Les rerservoirs de gaz d’Allemagne sont actuellement à 56%. « La sécurité de l’approvisionnement est garantie » mais « la situation est sérieuse », a résumé Robert Habeck, alors que Gazprom a baissé cette semaine les livraisons via Nord Stream de 40%, puis de 33%, arguant d’un problème technique. Mais pour le gouvernement allemand, il s’agit d’une « décision politique », destinée à décider dans le bras de fer entre Moscou et les pays européens sur la guerre en Ukraine.

Malgré le conflit, l’Allemagne continue d’importer près de 35% de son gaz depuis la Russie, contre 55% avant février. Le paquet de mesures annoncé dimanche prévoit également un système « d’enchère » pour la vente de gaz aux industriels, permettant, selon Berlin, de faire baisser la consommation du puissant secteur manufacturier allemand.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
3,377SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Latest Articles