24 C
New York
dimanche, juillet 3, 2022

Buy now

dimanche, juillet 3, 2022

Profanes et profanateurs, ou le livre devenu plante verte

Tout lecteur compulsif caresse quelquefois ses étagères d’un regard entendu, évaluant parmi livres présents, la masse de ceux toujours pas ouverts. Pris d’un sentiment de culpabilité mêlé de fierté — je possède donc je suis ? —, il ou elle se rassure : impossible de manquer. D’ailleurs, si l’on retournait à la librairie pour quelques nouvelles emplettes ? Mais que l’on pardonne au bébé écureuil qui engrange de la sorte : l’intention n’est pas maligne. Promis, juré, ces livres, on compte bien s’y plonger. Plus tard, juste plus tard.

Vanitas vanitatum

Pourtant, les internautes observent avec effroi le développement d’une autre forme de collectionnite : celle des livres que l’on se procure pour ne pas les lire. C’est ainsi qu’Ashley, pauvrette, a vu la foudre s’abattre dans une brève déclaration : « Ces étagères, je dois être honnête, ne contenaient pas de livres voilà quelques jours encore », indiqua-t-elle lors de l’émission Open Door — visite de villas de stars et vie de luxe par procuration.

« J’ai demandé à mon mari de se rendre dans une librairie, en lui disant : “Tu dois acheter 400 livres.” Évidemment, il m’a répondu : “Nous devrions plutôt les ajouter au fil du temps et les poser sur ces étagères.” Mais j’étais en mode : “Non, non, non, non. Pas quand AD [Architectural Digest, le magazine produisant l’émission en question] arrivera.” »

Et voici comment s’est peuplée d’ouvrages une bibliothèque que l’actrice n’avait pas même envisagé de remplir avec ses propres lectures — ou qui, plus probablement, n’en contenait pas assez pour faire bonne impression lors du passage de la caméra… « Ah, la vanité, définitivement mon péché favori », répèterait Al Pacino campant le rôle de Satan dans L’associé du diable (avec Keanu Reeves, en 1988, voilà de quoi ne pas nous rajeunir).

Ashley, pas bégueule, a fini par laisser passer l’orage, et non sinon humour, postera quelques jours plus tard une photo qui mettra tout le monde d’accord (hashtag : cutenessoverload) : « Voilà au moins une personne dans la maison qui lira tous ces livres. »

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
3,377SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Latest Articles