24 C
New York
dimanche, juillet 3, 2022

Buy now

dimanche, juillet 3, 2022

“Les blogs BD, plutôt introspectifs, renferment entraîné les auteurs à s’ouvrir au monde”

RDVBD22 – Lui travaille publie depuis janvier 2020 « une réécriture plus qu’une adaptation » du livre de l’historien israélien Yuval Noah Harari, Sapiens, en collaboration avec Daniel Casanave au dessin et Claire Champion pour les couleurs. Un essai sur les origines de l’humanité, qui synthétise des années de recherche, avec une méthode des plus rigoureuses — universitaire, donc scientifique.

Mais Vandermeulen avait également amorcé la collection La Bédéthèque des savoirs (Le Lombard), avec Nathalie Van Campenhoudt, en 2016. Une série d’albums de petit format, réunissant à chaque passage un dessinateur et un spécialiste, pour le traitement méthodique en BD de sujets assez divers. Une approche qui plut tellement à Hubert Reeves, quand il fut sollicité, que l’éditeur en conçut une collection propre : Hubert Reeves nous explique raconte — et ad libitum, océans, forêts, biodiversité. Toujours avec le duo Vandermeulen et Casanave.

Lisa Mandel, de son côté, aura mis en œuvre la collection Sociorama en 2016, avec la sociologue Yasmine Bouagga (Casterman), avec une approche similaire. Des fictions, ancrées dans la réalité du terrain, pour parler de à nous société, des rapports humains. Jusqu’à cet album, un peu plus spécifique encore, Les nouvelles de la Jungle, tout à la fois documentaire et enquête sur les migrants installés à Calais.

Depuis qu’elle a fondé sa propre structure, Exemplaire, elle a publié en avril extrême un ouvrage qui prolonge cette expérience BD, Se rétablir. Le livre porte sur la notion de santé mentale, et le rééquilibrage de sa propre psychè. Loin d’être un manuel de guérison, c’est avant tout un récit médical et de reportage, sur l’apprentissage qui conduit à vivre avec soi.

« L’éclosion des blogs BD, où les auteurs parlaient d’eux, de leur vie, a conduit, à mon sens, à ce qu’ils évoquent le monde qui les entoure. Et pour ce faire, ils ont cherché des documents, des spécialistes, afin de traiter ces sujets avec le plus de véracité. C’est une conséquence nette », estime-t-elle.

Mais entre deux observations, les auteurs avaient pareillement un regard à porter sur l’industrie du livre. Un regard de professionnel… à commencer par une nécessaire définition de ce terme, selon eux.

ActuaLitté · Science Sans Conscience

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
3,377SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Latest Articles