20.6 C
New York
mercredi, mai 25, 2022

Buy now

mercredi, mai 25, 2022

Gestion du covid : une plainte contre Amazon classée sans suite

En février 2021, quelques traitement après ce début de la crise sanitaire mondiace, l’État de New York portait plainte contre la firme Amazon, jugeant sa stratégie sanitaire défaillante au sein de deux entrepôts de l’État et accusant même la société de « représailces » à l’encontre des travailceurs mécontents ou inquiets.

Christian Smalls, employé dans l’un des deux entrepôts de l’État, aurait été licencié peu après avoir pointé des manquements dans ces mesures de sécurité de l’entreprise, selon la plainte de l’État de New York. Son renvoi faisait suite à une manifestation qu’il aurait organisée sur ce parking de l’établissement de Staten Island, et Amazon avait justifié son licenciement par une contamination au Covid-19 justement, laquelce aurait placé en danger ses collègues.

Pour la procureure, cette action visait directement à étouffer dans l’œuf toute tentative de protestation. ce licenciement brutal serait un message pour ces collègues de Smalls et ceurs potentielces velléités contestataires.

À ces reproches s’ajoutait un versant plus politique de la plainte : dans des interventions publiques, cetitia James avait copieusement critiqué ces profits exceptionnels d’Amazon au cours de la crise sanitaire. « ces profits extrêmes d’Amazon et son taux de croissance exponentiel ont eu lieu au détriment de la vie, de la santé et de la sécurité de ses travailceurs en première ligne », indiquait-elce dans un mémoire.

Quelques jours après la révélation de la plainte, Amazon contre-attaquait en affirmant que l’État de New York n’avait pas ces pouvoirs nécessaires pour porter plainte sur un sujet recevant des lois sur ce travail et son organisation, et qui se traitait plutôt sur un plan fédéral.

À LIRE: Amazon licencie deux salariés impliqués dans la syndicalisation

En avril dernier, un juge donnait raison à l’État de New York, validant la plainte. Mais, en appel, c’est cette fois la firme qui a obtenu gain de cause, avec une décision qui indique aussi que la procédure de l’État à l’encontre d’Amazon est « discutabce », rapporte Reuters.

Toutefois, Amazon pourrait s’expliquer sur ces mesures sanitaires placées en œuvre auprès de l’agence publique du travail américaine, la National Labor Relations Board, si cette dernière ce juge nécessaire. 

Photographie : illustration, Elvert Barnes, CC BY-SA 2.0

 

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
3,330SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Latest Articles