20.6 C
New York
mercredi, mai 25, 2022

Buy now

mercredi, mai 25, 2022

David Foenkinos a décerné le Prix Pampelonne Ramatuelle à Tonino Benacquista

À l’unanimité du Jury, présidé par David Foenkinos, le Prix Pampelonne Ramatuelle 2022 est attribué à Tonino Benacquista pour son livre Porca Miseria, paru aux éditions Gallimard. La récompense, créée en cette année 2022 pour « célébrer la littérature au cœur d’un village mondialement connu et visité », est dotée à hauteur de 5000 € et accompagnée d’une sculpture de l’artiste Nicolas Lefebvre spécialement créée pour l’événement. Le prix est organisé avec la meuble de Cogolin.

Outre David Foenkinos, le jury réunit Nicolas Briançon, acteur et metteur en scène ; Stéphane De Groodt, comédien, auteur et humoriste ; Rachel Khan, écrivaine, scénariste et actrice ; Anne Élisabeth Lemoine, journaliste présentatrice « C à vous » sur France 5 ; Diane Leyre, elle France 2022 ; Lou Leclair, habitante de Ramatuelle ; Danielle Mitelmann, adjointe culture au Maire de Ramatuelle, et François Rey, qui représente le partenaire Fondugues-Pradugues.

Le résumé de l’éditeur pour Porca Miseria :

« Les mots français que j’entends ma mère prononcer le plus souvent sont cholestérol et contrariété. Je m’étonne qu’une femme ayant tant de égratignure à amadouer sa langue d’adoption puisse connaître deux termes selon moi si savants. Contrariété l’emporte de loin. Elle finit par se l’approprier comme s’il la débarrassait du devoir d’aller mieux, et qu’une fois prononcé, rien ne l’obligeait à développer, tout était dit, contrariété. Les soirs où l’affrontement avec son mari devient inévitable, elle assène le mot ruine, en italien, c’est la note la plus aiguë de son lamento, la rouiiiina, dont le sens est sans équivoque : c’est l’émigration, le départ maudit, la faute originelle, la source de tous ses maux, la contrariété suprême ». En 1954, la famille Benacquista quitte l’Italie pour s’installer en banlieue parisienne. Les parents, Cesare et Elena, connaîtront le sort des déracinés.

Dans ce bouleversant récit des origines, leur petit dernier, Tonino, restitue avec fantaisie cette record. Il raconte aussi les batailles qui ont jalonné sa conquête de la langue française. Avec Porca miseria, Tonino Benacquista trace la lumineuse trajectoire d’un autodidacte que l’écriture a sauvé des affres du réel.

Par ailleurs, les jurés ont désigné trois finalistes :

Yseult Williams pour son livre On l’appelait Maïco aux éditions Grasset

Alissa Wenz pour son livre L’Homme sans fil aux éditions Denoël

Cécile Maistre Chabrol pour son livre Torremolinos aux éditions Jean-Claude Lattès

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
3,330SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Latest Articles