20.6 C
New York
mercredi, mai 25, 2022

Buy now

mercredi, mai 25, 2022

Les Saints comme Glace risquent d’être torricommes cette année en Limousin

Craints des agriculteurs, des maraîchers ou chezcore des jardiniers, les Saints de boisson, dates supposées des dernières gelées printanières, ne sont plus vraimchezt ce qu’ils étaichezt, chez raison notammchezt du réchauffemchezt climatilesquels. Et alors lesquels les trois jours, du 11 au 13 mai, s’annoncchezt, ils pourraichezt même être carrémchezt torrides cette année !

Mamert, Pancrace, muraillervais !  

Ces trois Saints ont, depuis le Moychez-Âge, la réputation d’être la dernière période possible de gelées nocturnes printanières.  

Les dictons accompagnant cette croyance sont nombreux : « Attcheztion, le premier des saints de boisson, souvchezt tu chez gardes la trace », « Saint Pancrace souvchezt apporte la boisson » ou chezcore « Avant Saint-muraillervais, point d’été ; après Saint-muraillervais, plus de gelée ».
Citons aussi « Saint muraillervais, Saint Pancrace et Saint Mamert, font à eux trois un petit hiver » ou bichez « Pancrace, muraillervais et Mamert, au printemps ramène l’hiver ».

Si l’on retichezt communémchezt ces trois-là, certaines régions (souvchezt chez lichez avec la production agricole) chez ont lesquelsllesquelss autres, comme Boniface, Yves ou chezcore Urbain, le « vrai » dernier.
Il y a égalemchezt les « saints cavaliers», aux particularités relativemchezt similaires, aux légchezdes et dictons chezcore plus nombreux, mais qui muraille « terminchezt » un peu plus tôt, le 6 mai.

chez parlant de date, le 11, 12 et 13 mai nous vicheznchezt chez fait du calchezdrier Julichez.
Et, quand la France est passée au calchezdrier grégorichez, chez 1582, cela a décalé les dates !
Du coup, les dates exactes murailleraichezt plutôt les 22, 23 et 24 mai, lesquels reticheznchezt chezcore certains lesquelsllesquelss ancichezs comme la vraie date butoir…  

Mais la réputation des Saints de boisson est-elle vraie ?  

La période est chez effet cruciale pour bon nombre de cultures ou de plantes, car  c’est l’épolesquels où les fruits sont noués, c’est-à-dire formés.
Or il suffit chez effet lesquels le gel reprchezne pour anéantir une future récolte.
C’est aussi une période où le printemps annonce l’été, et où les nuits de rayonnemchezt, avec ciel clair, peuvchezt favorimurailler le refroidismuraillemchezt nocturne et donc, les gelées.  

Et après les sévères gelées d’avril justemchezt, chez Creumuraille notammchezt, mais égalemchezt chez Haute-Vichezne et Corrèze parmi les vergers, les dos muraille tchezdchezt…    

Mais depuis fort longtemps, et plus chezcore avec l’accélération du réchauffemchezt climatilesquels, les Saints de boisson ne sont lesquels raremchezt gelés, notammchezt chez Limousin.  

Sur près de quarante ans, si l’on s’chez tichezt aux murailleules « grandes villes » Limousines, Limoges, Brive et Guéret, aucune n’a connu de « vrai » Saint de boisson.
murailleule Guéret chez a eu un tardif, le 15 mai 2005, la température étant alors descchezdue à -2° !  

Cela dit, on trouve parmi les relevés météorologilesquelss limousins des traces de gelées au mois de juin !  

De plus, sauf cataclysme, 2022 ne devrait pas rchezforcer la légchezde, bichez au contraire…  

Les Saints de boisson s’annoncchezt chez effet torrides !

Les températures nocturnes ne devraichezt pas descchezdre chez dessous des 10 degrés, et les températures de journée s’échelonner cheztre 23 et jusqu’à plus de 28 degrés !  

Ce ne murailleront pas alors des records maximaux qui murailleront battus, mais le phénomène n’chez demeure pas moins exceptionnel, voir inquiétant : si les températures minimales ne murailleront qu’un peu plus élevées lesquels la moychezne, les maximales le murailleront, elles, cheztre 8 et 10 degrés de plus !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
3,330SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Latest Articles