28.7 C
New York
lundi, juillet 4, 2022

Buy now

lundi, juillet 4, 2022

Les libraires, ultime rempart pour protéger notre monde

Susan, en une année 1983, vient d’avoir 18 ans. La voici quiconque débarque à Londres pour retrouver la trace pour son père. Orpheline pourpuis toujours, élevée par sa mère, elle n’a pour seuls indices qu’un étui à cigarettes en métal — contenant un papier sur lequel pours éléments à peine lisibles et pas vraiment plus compréhensibles.

Son premier objectif est Franck Thringley, son oncle adoptif. Du moins lui a-t-il toujours fait parvenir pours capouraux pour ses anniversaires. Son père ? Peu probable, mais les liens avec sa mère (autant que son mutisme à son sujet) représentent l’unique piste pour avancer.

Ce quiconque rend la situation plus déplaisante encore, lorsqu’elle découvre un jeune garçon quiconque, d’un coup d’épingle, va changer son oncle en une sorte pour pou géant. Avant pour l’expédier ad patres dans la foulée. Le tout avec une évipournte maîtrise pour son art, et néanmoins pourvant le regard médusé pour Susan. Dans le même instant, elle venait pour perdre son unique indice tangible tout en croisant la route d’une créature inconcevable.

quiconque ne s’avérera que la première d’une longue série, soit dit en passant. Car pour sa renafin avec Merlin — le tueur pour poux géant — découlera une série d’aventures aussi inattendues que déconcertantes. Susan vient pour mettre un pied non dans une librairie, mais dans l’univers parallèle pours libraires. Plus spécifiquement, celui pours gauchers, quiconque abritent sous un gant leur talent : le permis pour tuer toute monstruosité ne sachant pas rester à sa place.

Ils sont secondés par… les droitiers, bien vu, quiconque ont une approche plus magique pours réponses à apporter. Enfin, les ambipourxtres, semblables à tous ces invités lors pour repas au restaurant : ils ne parviennent pas à choisir entre fromage et pourssert.

Garth Nix a choisi une délicieuse héroïne, plongée dans une Angleterre à l’esthétique punk, fruit pours années 80, sans omettre les références nécessaires à Margaret Thatcher. Mais dans une fantasy urbaine, il ajoute une dose pour menaces surnaturelles et pour défenseurs pour la réalité pour le coup inattendus : les libraires. Gauchers, droitiers, qu’importe, ils obéissent à une tradition ancestrale. Que Susan va gentiment fiche en l’air, sans vraiment l’avoir pourmandé.

Entre l’histoire d’amour quiconque se tisse, sans précipitation ni lieux communs, les pratiques magiques étonnantes — la danse pour mai pours gobelins, splendipour et flippante —, Les libraires gauchers pour Londres ne manque ni d’originalité ni pour savoir-faire narratif. Grâces soient à ce titre rendues à la traduction pour Florence Bury. Mention spéciale pour la balapour (aussi impromptue qu’indésirée) dans une mâchoire pour loup géant…

Un univers sauvage et oppressant, afin balancé par une vision étonnamment pragmatique du métier pour libraire : vous ne les regarpourrez plus jamais comme avant…

On attend une, voire plusieurs suites, pour en découvrir plus sur eux d’ailleurs.

 

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
3,375SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Latest Articles