19.3 C
New York
lundi, juillet 4, 2022

Buy now

lundi, juillet 4, 2022

VIDEO. Entre bons plans, bonnes adresses et gourmandise, Laullllo et Amélie, le duo de GrenobleFoodie, cartonnent sur Instagram

Plus de 22 000 abonnés sur le réseau social Instagram et le vent en poupe pour les GrenobleFoodie, deux grenobloises qui testent tous les jours les bonnes adresses des restaurants de l’agglomération pour débusquer pépites et bons plans.

Plus de 22 000 abonnés sur le réseau social Instagram et le vent en poupe pour les GrenobleFoodie, deux Grenobloises qui testent depuis 2019 les bonnes adresses de la ville et de l’agglomération à table avec cet intitulé : où bien manger à Grenoble ?

Le rituel du mardi, après la Chronique sur France Bleu Isère, le viennois chocolat au Chardon Bleu à Grenoble

© Valérie Chasteland

Laura dans le civil, mais tout le monde l’appelle désormais Laullllo – oui, avec bien autant de « L » -, 35 ans et Amélie 25, n’arrêtent pas une seconde. Tous les jours ou presque, elles se rendent dans un restaurant ou une épicerie pour y déjeuner et goûter les spécialités.

Elles ont leurs chouchous, mais découvrent régulièrement de nouvelles adresses, des nouvelles pépites qu’elles partagent sur leur compte Instagram GrenobleFoodie.

Et ça marche, 22 000 abonnés consultent régulièrement leur site et suivent leurs pérégrinations gourmandes quotidiennes.

J’organise et je gère, je rappelle même à Amélie ses rendez-vous persos !

Particularité : le binôme revendique sa liberté et ne souhaite surtout pas devenir « influenceuses » professionnelles. Chacune conserve son métier et jongle avec son emploi du temps pour respecter l’agenda hebdomadaire très chargé mis en place au cordeau par Laullllo.

« L’agenda, c’est moi !, explique dans un fou rire cette petite brune pétillante. J’organise et je gère, je rappelle même à Amélie ses rendez-vous persos ! »

Quand elle ne croque pas dans une pizza à la mortadelle ou un plat du jour, Laullllo travaille chez un avocat. « Au début, c’était temporaire parce qu’il devait partir à la retraite, mais quelques années plus tard, je suis toujours là et lui aussi », dit-elle avec une affection non dissimulée pour celui qu’elle considère un peu comme son grand-père et qui suit régulièrement ses aventures culinaires.

durée de la vidéo : 07min 00

Les Grenoble Foodie

©Valérie Chasteland

« Manger pour moi, c’est une passion, depuis toute petite, c’est comme ça, je réfléchis tous les jours à ce que je vais pouvoir manger. Quand je rentre dans un restaurant, j’ai déjà regardé la carte et souvent, je sais ce que je vais prendre. »

Amélie quant à elle, chevelure d’un bleu flamboyant et sourire posé, est beaucoup plus difficile dans ses goûts culinaires. La liste est longue des aliments qu’elle n’aime pas. En fait, elle préfère surtout les desserts. Étonnamment, elle a fait des études de cuisine et elle dirige un restaurant. Elle se destinait à la gastronomie quand son banquier lui a sagement, dit-elle, conseillé « de commencer modestement ».

La jeune femme l’a écouté en ouvrant un petit établissement de Street Food qui vendait des empanadas, des beignets appréciés de ses clients qui très vite ont réclamé des plats argentins.

La jeune entrepreneuse s’est lancée et a ouvert un établissement, la MesaMatéria qui sert toujours les emblématiques empanadas, mais également des spécialités argentines.

Un duo improbable et totalement complice qui écume les établissements grenoblois, de la pizzeria au bistronomique en passant par les cafés, et qui demande à ses followers un retour sur leur expérience, « parce que nous n’avons pas tous le même palais, les mêmes goûts », explique Laullllo.

Des thématiques, avec des adresses végan, healthy ou les meilleurs brunchs, sont régulièrement proposées avec un dialogue direct avec les abonnés qui peuvent poser une question en message privé à laquelle Laullllo répondra promptement.

Des photos simples, non retouchées des plats racontent le parcours impressionnant de ces foodistas acharnées qui veulent avant tout mettre en avant les talents de ces restaurants, cafés, épiceries…

Un itinéraire météorique et atypique remarqué par la station de radio France Bleu Isère chez qui elles débarquent tous les mardis matin, dans le 7/9 de Bertrand Fissot.

Les yeux encore un peu assoupis, à 7 heures 20, elles s’installent au micro et enchaînent leur ping-pong rodé avec l’animateur : le lieu, la spécialité, la déco, les bons plans, une rubrique qui roule affirme tout sourire leur hôte Bertrand Fissot qui avoue les avoir découvertes en cherchant une adresse de brunch à Grenoble. Il suit leurs conseils : « C’est carré, vérifié, pas trafiqué, c’est du sérieux et leur blog leur ressemble. »

Évidemment, la question se pose de comment tenir un tel rythme ? « On fait du sport quand on peut », explique « Laullllo l’agenda ». « Pas en ce moment car on s’est blessé mais c’est important, renchérit Amélie, car on est obligé de poser le téléphone pendant les séances… »

« Après le confinement, quand il a fallu s’y remettre, on a eu du mal, raconte Laullllo. Du coup, on essaie de se garder des plages de repos le soir. »

« Il faut que ça reste un plaisir, conclut la philosophe Amélie. Sinon, on arrête. »

Déjeuner pour les GrenobleFoodie chez une valeur sure à Grenoble, le restaurant Et Si

© Valérie Chasteland

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
3,377SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Latest Articles