24 C
New York
dimanche, juillet 3, 2022

Buy now

dimanche, juillet 3, 2022

A Nice, la fin des terrasses chauffées n’est peut-être pas pour demain

L’interdiction de chauffer « en extérieur », les terrasses des bars et restaurant notamment, entre en vigueur ce vendredi 1er avril. On fait le point à Nice.

« La semaine prochaine, on perd 10 degrés, on va devoir chauffer ! » Malgré l’interdiction, Fred Ghintran, le patron de la brasserie Felix Faure de Nice et vice-président de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH), va rallumer ses chauffages extérieurs en terrasse.

La loi du 22 août 2021, « portant lutte contre le dérèglement climatique », prévoit dans son article 181 que « l’utilisation sur le domaine public de systèmes de chauffage ou de climatisation consommant de l’énergie et fonctionnant en extérieur est interdite ». Son application, qui a été reportée, doit entrer en vigueur ce vendredi 1er avril 2022.

« Il y a la loi mais pas de décret d’application » tranche Fred Ghintran. Pour ce représentant des cafetiers et restaurateurs, cette nouvelle interdiction est punitive et absurde car elle met tout le monde dans le même sac. « Il faut distinguer les vérandas qui sont de véritables extensions fixes de restaurants des simples terrasses couvertes qui chauffent la rue ».

Dans mon établissement, on consomme la même puissance au mètre carré pour chauffer salle que pour la terrasse. Ce n’est pas de l’énergie perdue quand c’est aménagé correctement.

Fred Ghintran, patron du restaurant Felix Faure à Nice

Le décret d’application a bien été publié ce jeudi. Il prévoit que « seule est autorisée l’utilisation sur le domaine public de systèmes de chauffage ou de climatisation  consommant de l’énergie et fonctionnant dans un lieu couvert, étanche à l’air et fermé par des parois latérales rigides par nature ».

Il y a deux ans, le maire de Nice, Christian Estrosi, avait promis « des mesures d’accompagnement financier pour les professionnels qui s’équiperaient de matériels plus respectueux de l’environnement comme le biogaz et les appareils à quartz basse consommation ». Aujourd’hui, la mairie de Nice estime que le débat est clos puisqu’aucun système de chauffage n’est autorisé pour les terrasses qui ne sont pas « étanches à l’air ».

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
3,377SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Latest Articles