24 C
New York
dimanche, juillet 3, 2022

Buy now

dimanche, juillet 3, 2022

Soirée de premier tour de la présidentielle : les Macronistes veulent éviter «l’effet Rotonde»

Alerte résultats élections

Les résultats des élections présidentielles et législatives pour votre localité, ainsi que l’actualité politique, directement dans votre boîte mail.

S’inscrire à l’alerte résultatsLe Parisien traite les données personnelles recueillies ci-dessus, sur la base légale de votre consentement.

Songeant au dimanche soir à venir, un proche d’Emmanuel Macron prend ce pari : « Vous pouvez réserver à La Rotonde, ce sera calme ! » Manière rigolarde de signifier que cette soirée électorale de premier tour de la présidentielle se devra d’être « beaucoup plus sobre » que celle de 2017. Car, selon nos informations, c’est depuis son siège de campagne, rue d’Edimbourg ( Paris VIIIe), que le président candidat s’exprimera après la proclamation des résultats.

Ses équipes s’attendent à ce qu’entre 500 et 1000 journalistes s’accréditent. Problème, la plus grande salle du QG, peut accueillir jusqu’à 300 personnes. Elles cherchent donc une salle dans le quartier – « mais elles sont déjà presque toutes prises », dit-on – tout en examinant la possibilité de fermer les deux rues adjacentes à la circulation, afin d’y retransmettre le discours sur des écrans. Peu avant les résultats, un comité stratégique de campagne se tiendra au QG, aux alentours de 18h30, suivi d’une visio avec les correspondants départementaux de la campagne.

« Il faut tirer les conséquences de ce qui n’a pas marché »

L’idée n’est toutefois pas, jure un stratège, de faire « un rassemblement d’enthousiasme militant ». Car les Macronistes veulent éviter de rejouer le raté d’il ya cinq ans : salut à la foule depuis le sixième étage du QG, grand rassemblement au parfum de victoire à la Porte de Versailles (Paris XVe), dîner de fête à la brasserie La Rotonde rappelant Le Fouquet’s de Nicolas Sarkozy en 2007… Comme si le candidat d’En Marche ! avait déjà gagné, alors qu’il affrontait Marine Le Pen en finale.

Si leur champion se qualifie à nouveau pour le second tour, ses lieutenants ne veulent pas non plus revivre « le démarrage poussif de la dernière campagne d’entre-deux tours ». Un bureau exécutif du parti est d’ailleurs d’ores et déjà programmé dès la matinée du lundi, ainsi qu’une réunion des députés LREM à 15 heures. « La Rotonde, c’était décalé. Marine Le Pen était dans le match, et nous, on était mal parti, résume un historique en se remémorant 2017. Il faut tirer les conséquences de ce qui n’a pas marché. » D’autant, soulignent certains élus, que Macron a cette fois « eu du mal à rentrer » dans la campagne de… premier tour, au point d’instiller « le doute » jusque dans son camp.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
3,377SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Latest Articles