24.7 C
New York
samedi, juillet 2, 2022

Buy now

samedi, juillet 2, 2022

Présidentielle : lors de son meeting hologrammes, Mélenchon étrille Le Pen pour convaincre les «fachés pas fachos»

Alerte résultats élections

Les résultats des élections présidentielles et législatives pour votre localité, ainsi que l’actualité politique, directement dans votre boîte mail.

S’inscrire à l’alerte résultatsLe Parisien traite les données personnelles recueillies ci-dessus, sur la base légale de votre consentement.

« Voilà (il reste) trois jours… Nous sentons notre destin au bout de nos doigts ». Ce mardi soir, il est un peu plus de 21h30 et Jean-Luc Mélenchon égrène les dernières phrases de son dernier meeting de campagne avant le premier tour. Devant lui, 10 000 supporteurs rassemblés au Grand Palais de Lille (Nord) et 10 000 autres qui écoutent son hologramme retransmis en direct dans onze villes de France. Comme en 2017, le candidat insoumis a misé sur cette astuce technologique pour faire parler de lui et s’adresser au plus grand nombre. Mais pour sa troisième campagne désormais, solidement installée dans le fauteuil de troisième homme, le candidat insoumis veut croire que le ticket pour le deuxième tour est à portée de mains.

Il se remémore qu’il y a cinq ans, il lui avait manqué 600 000 voix pour y parvenir, « 6 par bureau de vote » soupire-t-il. Alors le tribunal appelle chacun de ses soutiens à sa « responsabilité », l’exhortant à se démultiplier dans les prochains jours. « Choisissez en conscience et convainquez autour de vous en conscience ». Mais ce soir, au-delà des électeurs déjà acquis, Mélenchon avait particulièrement au cœur de ceux qui convainquaient tentés par Marine Le Pen, ces « fâchés mais pas fachos », une expression qu’il utilisera à trois reprises. Le député de Marseille sait que c’est là que réside en partie la clé de son pari. Dans notre sondage quotidien Ipsos-Sopra Steria pour Le Parisien — Aujourd’hui En France, si Jean-Luc Mélenchon continue de progresser, à 16,5 % des intentions de vote, il reste éloigné de quatre points par le candidat du Rassemblement national, même si l’écart tend à se réduire.

« Écoutez, vous autres, les fâchés et pas fachos, où ça vous mène de vouloir apporter cette femme au pouvoir ? interroge-t-il. Tout ce qu’elle propose est teinté d’un mépris de classe ». Et l’Insoumis de rappeler que la candidate RN est contre le blocage des prix, une de ses mesures phrases, et de critiquer son « absence » à l’Assemblée lors du débat sur la réforme des retraites ou lors de l’examen des propositions de loi sur la nationalisation des autoroutes, le RSA pour les jeunes de 18 à 25 ans ou le rétablissement de l’impôt sur la fortune. Il va jusqu’à railler son intérêt pour les chats. « La voilà qui est repeinte en animaliste. Mais alors l’amie des chats, et sur les fermes usines, qu’est-ce qu’elle dit ? Rien. Et sur les élevages en cage, et sur les chasses cruelles ? Rien ». Et d’enfoncer le clou, à l’adresse de ses électeurs potentiels : « Dites-moi à quoi ça sert de porter au pouvoir quelqu’un qui est à ce point éloigné des préoccupations de votre vie la plus élémentaire ? ».

« La fin de la monarchie présidentielle »

Dans son discours, l’un des plus longs de sa campagne, Mélenchon a également étrillé le président sortant, moquant la théorie du ruissellement défendue par Emmanuel Macron au début de son mandat. « Ce n’est pas un ruissellement qu’il y a eu, c’est un aspirateur » moque-t-il. De même, le candidat de l’Union populaire promet « la fin de la monarchie présidentielle, qui a été portée à des sommets caricaturaux par M. Macron », qu’il remplacerait par une VIe République. « Nous n’avons plus de temps à perdre avec un président qui a déjà été condamné deux fois pour son inaction climatique » ajoute le prétendant à l’Élysée, adressant cette fois-ci un clin d’œil à l’électorat écologiste. « Il s’agira pour nous par tous les moyens de tenir coûte que coûte la feuille de route de l’accord de Paris, de la Cop 21, pour que la France soit à la hauteur des défis de l’humanité » s’engage -t-il.

Car, pour avoir une chance d’arriver au second tour, Jean-Luc Mélenchon doit grappiller un maximum de voix, celles des classes populaires et des abstentionnistes mais aussi une partie de celles qui se portent encore sur les candidats de gauche et qu’il espère récupérer à la faveur d’un « vote efficace ». Ce mardi soir, Jean-Luc Mélenchon a donc dramatisé l’enjeu. « Nous savons que nous pouvons porter la plus incroyable bifurcation politique que l’on peut imaginer » prévient-il.

Preuve que le candidat LFI croit en ses chances, il a déjà programmé un meeting dans l’entre-deux-tours. « Si vous portez notre candidature et notre programme au deuxième tour, ce qui est dans l’ordre des choses possibles, je vous donne rendez-vous le dimanche suivant, sans doute au stade Charléty (à Paris). Et là nous nous agglomérons par milliers pour montrer que nous sommes déterminés à changer le monde, car c’est ce que nous ferons si nous gagnons cette élection ». Charléty, la référence au grand meeting d’entre-deux tours de la candidate socialiste Ségolène Royal en 2007, est clairement assumée par les équipes du candidat.

« Tout est déjà prêt, le stade est réservé » confie un proche de Jean-Luc Mélenchon, qui veut croire à « une cristallisation des votes dans les trois derniers jours » de la campagne officielle. Directeur de campagne, Manuel Bompard voit d’un bon œil le rebond sondagier des dernières heures. « Les tendances du début de semaine ont tendance à s’amplifier. Et les résultats des sondages de jeudi et vendredi ne seront pas ceux de dimanche » prévient l’eurodéputé, anticipant la poursuite d’une dynamique qui porterait Jean-Luc Mélenchon le 10 avril. À la différence d’Emmanuel Macron qui serait en phase descendante selon Manuel Bompard : « Il est sur un toboggan, il fait trop le malin ». En clair, le moral affiché est bon chez les Insoumis. À la fin de son meeting, le candidat a lancé la traditionnelle marseillaise avec cet avertissement : « c’est l’hymne de la Révolution française, une révolution inachevée… »

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
3,375SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Latest Articles