22.6 C
New York
lundi, juillet 4, 2022

Buy now

lundi, juillet 4, 2022

Présidentielle en direct : Zemmour organise une dernière réunion dédiée à la jeunesse jeudi à Paris

L’essentiel

  • Le premier tour, c’est ce dimanche, dans cinq jours.
  • Emmanuel Macron ne participera finalement pas à l’émission Elysée 2022 ce soir sur France 2. Son entourage s’est justifié en mettant en avant des problèmes d’agenda.
  • Valérie Pécresse et Eric Zemmour continuent à descendre dans les intentions de vote mesurées au quotidien dans notre baromètre «rolling poll».
  • Jean-Luc Mélenchon tient le dernier grand meeting de sa campagne en se démultipliant dans onze autres villes grâce à des hologrammes.

15:36

« Vous pouvez compter sur moi ! » Macron bat le rappel des électeurs en Bretagne

« Vous pouvez compter sur moi ! Vous pouvez compter sur ma détermination. Dans les jours et les semaines qui viennent, je vais aller chercher la confiance de nos compatriotes pour pouvoir agir. Pour nos pays et pour notre Europe. »

15:35

Jean Lassalle enregistre un soutien

Dans un communiqué de presse qui vient d’être publié, l’ancienne candidate Clara Egger, qui n’avait pas réussi à obtenir ses 500 parrainages, a décidé de se ranger derrière la candidature de Jean Lassalle. Rappelons que la candidate avait la particularité de ne défendre qu’une seule mesure dans cette présidentielle : l’introduction d’un référendum d’initiative citoyenne.

15:33

Lula et Dilma Rousseff ont vaincu Mélenchon

« Nous souhaitons au camarade Jean-Luc Mélenchon et à la France Insoumise de réussir les journées électorales de cette semaine, qui s’inscrivent dans la lutte pour la paix, l’autodétermination des peuples, la justice et l’égalité des droits » ont écrit les deux dirigeants brésiliens au candidat de LFI ce mardi.

15:04

Un dernier grand meeting pour Zemmour jeudi à Paris

L’entourage de candidat a fait savoir ce mardi sur les réseaux sociaux qu’Eric Zemmour a choisi le Palais des sports de Paris pour son dernier grand meeting avant le premier tour, qui sera visiblement dédié à la jeunesse.

14:37

Le second tour Macron/Le Pen « n’aura pas lieu »

Lors de son entretien accordé ce mardi à Sud radio, Jean-Luc Mélenchon a montré qu’il était parfaitement possible qu’il se retrouve au second tour face à Marine Le Pen, chipant une place à Emmanuel Macron. « Je pense que j’ai une très sérieuse probabilité d’y arriver et que M. Macron travaille bien de se demander s’il est réellement certain qu’il va s’y trouver. Regardez les courbes », explique-t-il.

13:55

Faut-il rétablir l’ISF ?

Comme certains Français, nombre de lecteurs du Parisien s’interrogent sur les bénéfices qu’apporterait le retour de cet impôt, supprimé par Emmanuel Macron en 2018. Nous nous sommes penchés sur le sujet dans notre labo du jour.

13:37

Macron revendique une Europe indépendante des Etats-Unis et de la Chine

Pour lui, la seule manière de « répondre aux urgences du moment », mais aussi aux défis du temps long, c’est par le projet européen.

13:22

Macron dit vouloir « aller au bout des sanctions » contre Moscou

« C’est en européens que nous pourrons acheter du gaz ailleurs qu’en Russie », a défendu le président candidat, faisant partie de son souhait d’aller « au bout des sanctions » contre Vladimir Poutine.

13:16

« Un million d’emplois en cinq ans »

Le candidat défendu son bilan en termes d’emplois. Il défend la nécessité d’aller plus loin, notamment sur la réforme de l’assurance chômage.

13:14

« Rebâtir l’égalité des chances »

« Le projet que je veux porter consistait à aller au bout du bout de cette nécessité de rebâtir l’égalité des chances. C’est pourquoi l’ambition que je veux porter est d’abord une ambition pour l’école, la santé, le grand-âge »

13:12

Macron et les événements imprévisibles

« Les années qui viennent nous bousculer », pronostique Emmanuel Macron. Le dérèglement géopolitique n’est plus un concept lointain. La guerre est là et le continent européen va vivre le plus grand bouleversement migratoire depuis la Seconde guerre mondiale. »

13:11

Emmanuel Macron s’exprime à Spézet

Le président candidat a pris le micro devant la mairie, défendant son titre « local », notamment s’agissant des marins, de la préservation des langues régionales, des voies routières bretonnes. « Il faut parfois du temps pour avancer, mais il faut aussi de la constance. Vous en avez ça tombe bien moi aussi. » Le président sortant, acclamé par ses soutiens, explique ne pas vouloir « faire cinq ans de plus pour faire cinq ans de plus ». Il développe : « Je suis là pour porter une nouvelle ambition. Pas pour faire la même chose. Le monde a changé », dit-il.

12:56

Lassalle continue son tour, dans l’Aude

Ce mardi, le « tour bus » de Jean Lassalle est dans l’Aude. Le candidat des territoires organise ce soir une réunion publique à Roquefort-des-Corbières.

12:48

Macron, Le Pen et les « attaques personnelles », de quoi s’agit-il ?

Ce matin sur France Inter, Marine Le Pen a fait plusieurs reproches à Emmanuel Macron. Il « entre en campagne extrêmement tardivement, avec des arguments datés, mâtinés d’attaques personnelles à mon dû », a outreéé le candidat du Rassemblement national. « Attaques personnelles » ? Dans une interview aux journaux du groupe Ebra, le président sortant a en effet évoqué Marine Le Pen. « Je n’ai jamais moralisé les électeurs du Front national. Mais il faut dire les choses : on parle d’une dame qui est l’héritière d’un clan, qui est aux élections présidentielles depuis les années 1960. Ce n’est pas un Rassemblement, c’est un clan ! », a fustigé Emmanuel Macron. « Je n’entends pas d’argument politique », a répondu Marine Le Pen.

12:42

Au programme

C’est jeudi soir à Perpignan que Marine Le Pen fera son dernier meeting d’avant première tournée. 2020, la ville est dirigée par le RN Louis Alliot, qui fut aussi le compagnon de Marine Le Pen.

12:30

La précision de Poutou

Philippe Poutou tient à le dire, et il utilise Twitter pour cela : « Face au chant exercé par les défenseurs acharnés du vote “utile”, nous appelons bien à voter NPA, utilement anticapitaliste, préparant ainsi une mobilisation unitaire dans la rue contre le danger fasciste, pour défendre nos vies et la planète », écrit le candidat du NPA.

12:15

Ils veulent limiter la fortune des milliardaires et les paniers de jeunes

Le vote obligatoire, une limitation des fortunes à 1 milliard d’euros, deux paires de paniers maximum par jeune, des restrictions sur l’eau et l’électricité. Vous êtes d’accord avec ces propositions ? Alors votez Gustave Kervern et Benoît Delépine, les auteurs et réalisateurs du film très engagé « En même temps », qui sort demain en salles. Un film qui a beaucoup plus au Parisien. Sa critique à lire ici.

12:00

« Soyez fiers », dit Hidalgo aux électeurs de gauche

Interrogée sur son sort à partir de lundi matin, passé le premier tour, la candidate socialiste Anne Hidalgo n’a pas répondu, comme souvent les candidats, que les sondages prédisant sa défaite n’avaient aucune valeur. « J’aime Paris et je m’occuperai de Paris », à-elle d’abord répondu à l’auditeur de France Info qui lui posait la question. « Mais je veux m’impliquer dans cette reconstruction de la gauche, pour qu’elle revienne un jour au gouvernement, le plus rapidement possible », at-elle ajouté. Une autre question, la candidate socialiste et maire de la capitale avait dit « (son) plus grand regret », « de ne pas m’être plus impliquée dans la vie politique nationale », et reproché à Jean-Luc Mélenchon de ne pas avoir rassemblé la gauche pendant ces années. Anne Hidalgo s’inquiète du choix qui s’annonce « le jour d’après », entre « cinq ans d’un libéralisme inhumain » d’Emmanuel Macron ou le « chaos total » de l’extrême droite. « J’aurais pu ne pas être candidat », at-elle même dit, reconnaissant ainsi la difficulté de sa tâche. Puis, parlant aux électeurs de gauche, droit dans la caméra, elle leur a dit : « soyez fiers, on va se relever ! Les grandes idées ne meurent jamais ».

11h30

Jadot veut 50% de députés

Invité de TF1 lundi soir, le candidat EELV s’est engagé à la stricte parité des députés. Il a cité l’exemple du Chili qui a imposé par la loi la « parité de sortie ». « C’est-à-dire qu’à la fin, après l’élection, vous avez 50 % de femmes et 50 % d’hommes », a expliqué Jadot.

La loi sur la parité actuelle impose aujourd’hui de présenter un binôme – député et suppléant – mixte, mais au stade des candidatures. En fonction des victoires et des défaites dans les circonscriptions, les femmes ne représentent que 38,8% des députés de la mandature qui s’achèvera en juin.

11:16

Pour atteindre 5% de chômage dans cinq ans…

Emmanuel Macron, candidat au renouvellement de son mandat, propose de réformer encore le marché du travail. L’indemnisation du chômage d’abord : « plus le marché sera en tension, plus il sera réduit dans le temps, pour inciter à un retour rapide à l’emploi », at-il expliqué aux lecteurs du groupe Ebra, qui compte notamment le Dauphiné. Le président sortant veut aussi améliorer la formation des chômeurs pour « leur permettre en trois mois, en six mois, une réorientation de carrière ».

10:37

Mélenchon, ses 11 meetings en même temps et ses 1000 bénévoles

« Nous on fait campagne, on fait des réunions, on convainc, c’est la beauté de la démocratie », a affirmé Jean-Luc Mélenchon sur Sud Radio. « C’est très confortable de faire onze meetings en même temps », savoure-t-il à propos de son meeting de ce soir à Lille, diffusé dans onze autres villes grâce à son hologramme. Mais le candidat concède qu’il faut « 1000 bénévoles » pour permettre cette prouesse technique.

10:24

Arthaud accuse les « spéculateurs qui tuent avec la faim »

La candidate de Lutte ouvrière s’en est prise, sur CNews, aux « spéculateurs qui font augmenter le prix du blé ». « J’accuse tous ces spéculateurs en col blanc du haut de leur bourse à Londres ou Chicago, qui, en faisant flamber le prix du blé, savent parfaitement qu’ils vont affamer des millions de femmes et d’hommes », at-elle reproché. « Ce sont aussi des criminels qui tuent avec la misère autant qu’avec les bombes », at-elle accusée.

10:20

Arthaud compte sur la population russe contre la guerre

Pour arrêter Vladimir Poutine, « mes espoirs posés dans la population russe qui n’a pas voulu de cette guerre et qui voit revenir les morts, et, j’espère, qui est susceptible de se mobiliser pour contester et s’opposer à ce dictateur qui se moque de la vie des êtres humains », a défendu sur CNews Nathalie Arthaud. Les grands dirigeants « n’ont pas la solution ».

10:15

Mix énergétique, que propose les candidats

La question a été plusieurs fois rejetée dans les matinales ce matin, à l’appui du possible embargo contre le gaz russe. Que propose les candidats en matière de « mix énergétique », cette drôle d’expression pour parler du mélange des sources d’énergie ? Sur un fait le point dans ce papier.

10:00

Macron envoie ses soldats sur le terrain

Le président sortant a invoqué des impératifs pour manquer l’émission de France 2 ce soir, il ne sera pas non plus en meeting : à la place, son ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti anime une réunion au parc-expo de Brest ( Finistère), puis la ministre de l’Industrie Agnès Pannier-Runacher ainsi que l’ancien ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, président du groupe LREM à l’Assemblée nationale, sont en réunion ce soir à Lyon. Ils seront accompagnés de l’ancienne ministre socialiste Marisol Touraine et de Patrick Mignola, président du groupe MoDem à l’Assemblée.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
3,376SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Latest Articles