22.6 C
New York
lundi, juillet 4, 2022

Buy now

lundi, juillet 4, 2022

la clientèle étrangère porte le salon des vins des vignerons indépendants

Après l’annulation de l’édition 2021 pour raisons sanitaires, les vignerons indépendants retrouvent leurs clients à Strasbourg depuis le vendredi 25 mars. Le premier bilan est réjouissant : Allemands, Tchèques et Américains sont au rendez-vous pour refaire leurs stocks.

Il est le deuxième salon le plus important de France après celui de Paris. Durant quatre jours (du vendredi 25 au lundi 28 mars), le salon des vins des vignerons indépendants de Strasbourg rassemble 538 professionnels venus de toute la France, au Parc des expositions. 

Ils vendent chacun 2.000 bouteilles en moyenne. Ce qui représente environ 15 millions d’euros échangés sur le site. Autant dire qu’après un an de pause forcée par la pandémie, les vignerons attendaient avec impatience de retrouver leurs clients.

Et lorsque l’on se promène dans les allées, des acheteurs bien particuliers attirent le regard. En déambulant avec leurs dizaines de cartons de vins empilés, ils ne passent pas inaperçus. « Il y a beaucoup d’Allemands ici. Vous les reconnaîtrez facilement : il suffit de repérer ceux qui poussent de gros charriots », nous prévenait un membre de l’organisation dès l’entrée. 

Cet Allemand a fait plus de 200 kilomètres de route depuis le sud du pays pour acheter du vin français.

© Noémie Gaschy / France Télévisions

Les Allemands représentent d’ordinaire la moitié de la fréquentation du salon strasbourgeois. Et même si certains n’ont pas pu venir cette année – le salon a été reporté tardivement de février à mars à cause de la crise sanitaire – les vignerons indépendants sont plutôt agréablement surpris par leur nombre.

« Les clients allemands qui sont là nous disent : « Mes amis n’ont pas pu venir, mais j’ai la liste de leurs commandes. Ils m’ont demandé d’acheter pour eux trois cartons de ça, cinq caisses de ça….» Il y a globalement une baisse de visitorat de 25 %, mais le ticket moyen est plus élevé et les étrangers font partie des gros acheteurs », indique Jean-Marie Fabre, président des vignerons indépendants. 

Beaucoup sont des fidèles, comme Reinhard, arrivé de Bavière. « Je suis surtout venu pour le Champagne, et le Crémant aussi, bien sûr, sourit-il. En Allemagne, ce genre de salon n’existe pas. Alors on vient ici. C’est génial. C’est à 500 kilomètres, certes, mais c’est le salon le plus proche de chez nous. »

Gert, lui, a fait le déplacement en voisin, de Kehl : « J’adore boire tous les vins de France, de toutes les régions, même de Corse. Ils sont tous très bons. Aujourd’hui, je viens chercher du Crémant, du Chablis, et du vin rouge. Mais je dois me freiner », plaisante-t-il.

En temps normal, 40.000 visiteurs fréquentent le salon chaque année. Ils seront sans doute un peu moins cette année.

© Arnaud Rapp / France Télévisions

Il y a les Allemands, mais aussi depuis de nombreuses années, des Américains, des Anglais et plus récemment, des Tchèques. C’est le cas de Pavel, venu de Prague : « C’est l’endroit parfait pour trouver de bonnes opportunités, tester de nouvelles choses. En République Tchèque, nous n’avons que de petites régions viticoles, et le vin de France est bien meilleur. Meilleur aussi que ce qu’on pourrait trouver plus près de chez nous, en Allemagne par exemple. » 

Le jeune Tchèque charge son chariot, aidé par Jean-Yves Paul. « C’est le troisième  gros chariot que je les vois remplir en deux jours, affirme le vigneron installé en Gironde. Ils sont un groupe de 24. Cette clientèle étrangère a un fort potentiel d’achat. Ca va être un bon salon pour nous. Cela redémarre, tant mieux. Ces deux dernières années, les locaux avaient joué le jeu mais nous n’avions pas pu toucher les étrangers. On est contents de les retrouver. »

Un avis partagé par les vignerons alsaciens, heureux de pouvoir ressortir de leurs vignes pour enfin à nouveau « parler vin »  avec des connaisseurs passionnés. Ils espèrent pouvoir présenter leurs dernières créations à plus de 40.000 visiteurs, comme lors des précédentes éditions, d’ici ce lundi soir à 17 heures. 

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
3,376SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Latest Articles