24.7 C
New York
samedi, juillet 2, 2022

Buy now

samedi, juillet 2, 2022

Présidentielle : Pécresse et Castaner accusent Zemmour d’avoir laissé scander «Macron Assassin», son équipe dément

Alerte résultats élection

Les résultats des premiers et seconds tours pour votre localité, ainsi que l’actualité politique, directement dans votre boîte mail.

S’inscrire à l’alerte résultats

« Ce n’est certainement pas ça la droite ! » La majorité présidentielle et les Républicains ont caractérisé leur indignation ce dimanche 27 mars alors que la foule présente au meeting d’Eric Zemmour au Trocadéro à Paris, a été entendue et filmée scandant « Macron Assassin ! » pendant quelques secondes, et dans l’indifférence du candidat de « Reconquête ! » à l’élection présidentielle, qui égrenait juste avant les crimes commis en France ces dernières années, du meurtre de Sarah Halimi à celui de Mireille Knoll.

La séquence a immédiatement provoqué des réactions dans la classe politique. « Quelqu’un qui n’a pas la capacité de demander à la foule de cesser de scander » Macron, assassin ! » est indigne d’une fonction de responsable politique », a déclaré l’ancien ministre de l’Intérieur et président du groupe LREM à l’Assemblée nationale, Christophe Castaner, sur BFMTV.

Zemmour dit ne « pas avoir entendu la foule »

La candidate des Républicains Valérie Pécresse a dénoncé sur Twitter un acte « dangereux pour la République », bien qu’elle combatte « avec force le président sortant ». Et d’appuyer : « Ce n’est certainement pas ça la droite ! Ce n’est pas ça ma France ! » « Quand on veut être président de la République, on doit d’abord la faire respecter par ses propres militants ! Quand on est candidat, on n’a pas le droit de laisser scander cela ! », a quant à lui réagit le président de la région Sud et soutient le candidat Macron, Renaud Muselier.

De tels propos sont « une honte pour la démocratie et la République » a jugé le député LR Damien Abad, qui indique sur Twitter que « la Droite républicaine n’a rien en commun avec ce candidat de l’irrespect. » Selon nos informations, l’équipe d’Eric Zemmour rapporte que le candidat n’avait « pas entendu » la foule et qu’il ne « reprend pas à son compte cette expression ».

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
3,375SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Latest Articles